French English Portuguese
photo

Le Touloulou, personnage emblématique du carnaval guyanais

Lors du carnaval de Guyane, vous ne manquerez pas de croiser des Touloulous.

Ces personnages mystérieux hantent les bals parés-masqués à la recherche d’un cavalier.

 

LE TOULOULOU, PERSONNAGE EMBLÉMATIQUE DU CARNAVAL GUYANAIS

Le Touloulou a vraisemblablement fait son apparition au XIXème siècle et servait à désigner les femmes portant un loup qui faisaient le tour de la salle de bal pour choisir leur cavalier. Un « tour le loup » qui serait finalement devenu « Touloulou ».

Issu de la culture créole guyanaise, le personnage du Touloulou a été créé au moment de l’abolition de l’esclavage et caricaturait les bourgeoises de l’époque qui se dandinaient dans les rues, tout endimanchées quel que soit le jour de la semaine.

Ce déguisement, qui n’était pas exclusivement réservé aux femmes, permettait également de casser les barrières sociales et ethniques grâce à l’anonymat permis par les tissus amples des robes, les gants et les masques.

Ce n’est qu’au XXème siècle le Touloulou a perdu son rôle caricatural et sa mixité pour devenir un personnage exclusivement féminin et mystérieux qui hante les bals parés-masqués à la recherche d’un cavalier pour danser.

 

VOUS VOULEZ DEVENIR TOULOULOU ? SUIVEZ NOS CONSEILS

Avant d’enfiler votre belle robe, il y a une multitude de choses à prévoir afin de garantir votre anonymat !
Pas question de montrer un seul petit bout de peau ou une mèche de vos cheveux, mais il faut également vous assurer d’être bien confortable pour danser jusqu’au bout de la nuit :

  • Portez un legging pour cacher vos jambes. Prenez-le un peu ample si vous souhaitez y glisser des rembourrages pour cacher vos formes ou les exacerber ; 

  • Mettez des bas ou des chaussettes pour cacher vos pieds ;

  • Portez un tee-shirt en coton pour rafraîchir votre peau et absorber la transpiration ;

  • Enfilez votre cagoule avant votre robe pour bien cacher votre cou ;

  • Le masque est obligatoire !

  • Sur la tête, vous pouvez porter soit une perruque, un chapeau ou un turban pour cacher l’élastique de votre masque ; 

  • Enfilez de longs gants assortis à votre tenue ;

  • Mettez des chaussures neuves ou empruntées.

Pour jouer le jeu jusqu’au bout, pensez à tous les petits détails qui pourraient vous trahir.

Par exemple, mettez des lentilles de couleur pour cacher vos yeux, changez de parfum pour l’occasion et, dernière chose, n’allez pas au bal avec votre voiture !

LES 10 COMMANDEMENTS DU TOULOULOU

Afin que perdure la tradition, il vous est recommandé de suivre les Dix commandements du Touloulou du bal paré-masqué :

1. Pour éviter les mauvaises interprétations, marrainez le Touloulou "lakrèch" (débutant).

2. Que la danse et la musique restent le centre d'intérêt du bal masqué.

3. Que le masque protège l'anonymat obligatoire du Touloulou.

4. Tu respecteras la liberté des autres pour être libre de toi.

5. La discrétion, la subtilité de tes gestes te rendront hommage.

6. Le bal masqué ne doit pas, par ton attitude, devenir une maison close.

7. N’assimilez point ces lieux mythiques aux boîtes de nuit ou aux chambres d'hôtel.

8. Soyez charmeuse sans être sangsue, le Touloulou passe partout, voit tout, mais ne doit jamais s'accrocher.

9. Faites-vous désirer et non détester.

10. La sagesse nous permettra d'apprécier jusqu'à la fin des temps cette coutume unique chez nous. 

ET LE TOLOLO ?

C’est à la fin des années 80 que des métropolitains en poste en Guyane ont inventé le bal tololo. Dans cette version du bal paré-masqué, c’est l’homme qui bénéficie de l’anonymat et du choix inconditionnel de sa cavalière qui n’est pas masquée.

On notera que dans le bal paré-masqué traditionnel, les meilleurs danseurs sont invités et que les autres font « tapisserie ».

Le bal tololo serait-il donc une forme de revanche sur le Touloulou ? Quoi qu’il en soit, ces bals qui ont lieu le vendredi soir (ceux des Touloulous le samedi), sont très populaires et ont été intégrés à la tradition carnavalesque guyanaise.