Découvrez les mesures sanitaires pour lutter contre la COVID-19 en Guyane, lire l'article

X
French English Portuguese
photo

DÉCOUVRIR LA FAUNE DE GUYANE

La Guyane, c’est la nature à l’état brut.

Ce territoire recouvert à 95% par la forêt amazonienne est un refuge idéal pour une faune extrêmement diversifiée et étonnante. La canopée abrite à elle seule 70% à 90% de la biodiversité guyanaise et la côte avec sa mangrove est, quant à elle, un terrain d’observation privilégié pour les espèces côtières et marines particulières à cette région du monde telles que l’ibis rouge, la tortue luth ou le dauphin de Guyane.

L'EXTRÈME DIVERSITÉ DE LA FAUNE GUYANAISE

La diversité de la faune guyanaise est telle que l’on en découvre tous les jours de nouvelles espèces. La densité par espèce est cependant relativement faible, ce qui veut dire que vous ne verrez certainement pas de jaguars et d’anacondas à tous les croisements de chemin. Par ailleurs, beaucoup de ces animaux vivent la nuit, comme les chauves-souris ou les ocelots.

Mais ce que vous rencontrerez certainement, aux abords de sentiers comme le Rorota ou sur les Îles du Salut, ce sont les charmants petits singes saïmiris qui ne sont pas timides du tout ou les tamarins à mains dorées que vous ne verrez nulle part ailleurs. Vous verrez également des insectes, on en recense à ce jour plus de 100 000 espèces en Guyane. Mais rassurez-vous, la plus grande partie n’est pas dangereuse pour l’homme à l’instar des magnifiques papillons morpho bleus et de la mygale domestique matoutou.

Vous trouverez dans cet article quelques indications pour mettre toutes les chances de votre côté pour voir un maximum d’animaux. Les réserves naturelles accessibles au public sont une première façon d'observer la faune dans son environnement.
Cependant, si vous manquez de temps ou de patience, n’hésitez pas à aller faire un tour au Zoo de Guyane qui héberge les principales espèces locales et constitue un refuge pour les espèces menacées.

LES ANIMAUX DE LA FORÊT AMAZONIENNE

Cette forêt primaire, c’est à dire non transformée par l’homme, a permis le développement et la prolifération de la faune.

Ce sont ainsi plus de 150 espèces de reptiles, 700 espèces d’oiseaux, 180 de mammifères (autant que dans toute l’Europe !) et 400 espèces de poissons d’eau douce qui séjournent dans et sous les arbres de la forêt amazonienne.

 

Dans la canopée

Culminant en moyenne à 30 mètres du sol, la canopée guyanaise sert de refuge à une multitude d’oiseaux, d’insectes et de mammifères arboricoles.

Pour n’en citer que quelques uns, vous pourrez écouter les oiseaux et observer les diverses espèces de singes comme les tamarins à mains jaunes qui sont endémiques à la Guyane, les paresseux ou les kinkajous, petits animaux étranges, lointains cousins du raton laveur. N’oubliez pas d’emporter une paire de jumelles lors de vos randonnées ou de vos immersions en forêt avec un guide !

COMMENT OBSERVER LES ANIMAUX DE LA FORÊT GUYANAISE ?

La forêt amazonienne est extrêmement dense et contrairement aux mythes qui circulent sur la dangerosité des animaux sauvages, le plus grand danger qui guette le promeneur est celui de se perdre.

Nous vous recommandons d’emprunter les sentiers balisés et de ne pas vous en éloigner. Si vous souhaitez vivre une expérience hors des sentiers battus, partez avec un guide.

Dans le sous-bois

Dans l’entrelacs de racines, de mousse, de branches et de feuilles se cachent une multitude de petites bêtes.

Vous pourrez observer l’incroyable variété d’insectes, comme l’impressionnante mais pas dangereuse mygale goliath qui peut atteindre 30 centimètres ! Il y a également de petits batraciens tels que les grenouilles rainettes aux multiples couleurs ainsi que des serpents, mais pas d’inquiétude, ils ont plutôt tendance à fuir lorsqu’ils vous entendent arriver !

 

Dans l’eau

Les eaux de rivière sont souvent troubles à cause des alluvions, vous aurez ainsi du mal à observer les poissons qui y vivent.

Vous pourrez cependant en retrouver certains dans votre assiette comme l’aïmara ou l’acoupa qui sont pêchés pour leur chair savoureuse. Vous pourrez aussi observer 4 espèces de caïmans qui vivent en Guyane dans la réserve naturelle des Marais de Kaw et devenir incollable sur ces impressionnants reptiles grâce aux informations des guides.

 

LA FAUNE CÔTIÈRE ET LES ANIMAUX MARINS

La côte de Guyane est également recouverte de forêt, mais une forêt bien particulière : la mangrove qui sert de refuge à de nombreuses espèces d’oiseaux, mais aussi une multitude de petits mammifères, batraciens et crustacés ainsi que des animaux marins qui viennent s’y nourrir.

La côte, c’est aussi bien sûr des plages de sable sur lesquelles vont pondre des tortues et l’océan dans lequel on observe une multitude de cétacés attirés par les eaux poissonneuses riches en sédiments.

 

Les animaux de la mangrove

Constituée de palétuviers, elle pousse littéralement les pieds dans l’eau salée et recouvre 80% du littoral. C’est l’une des mangroves les plus importantes du monde !

L’inextricable enchevêtrement de racines sur lequel elle repose constitue un formidable réservoir de biodiversité : une centaine d’espèces de poissons y déposent leurs larves, 34 espèces de crabes et de crevettes y prolifèrent et l’on peut y récolter l’huître de palétuvier ou huître de Montsinéry.

De nombreux animaux vivent également dans les branches des palétuviers comme le raton crabier, plusieurs espèces de singes et le splendide ibis rouge. Sur la terre ferme, vous apercevrez peut-être la discrète biche des palétuviers ou cariacou pour les guyanais.

 

La faune marine

Pour terminer ce tout petit aperçu de l’immense biodiversité guyanaise, allons faire un tour du côté de l’océan. Sur les plages, vous pourrez observer 3 espèces de tortues marines dont la tortue Luth, la plus grande tortue marine du monde. 

Dans l’eau, 34 espèces de cétacés évoluent au gré des courants marins et notamment le dauphin de Guyane ou Sotalia, l’un des plus petits dauphins. Avec son ventre rosé, il est endémique des côtes guyanaises. Plus lent et plus facilement observable, le lamantin, ou vache de mer, évolue dans les eaux peu profondes des estuaires où il broute des herbes marines.

OÙ OBSERVER LA FAUNE GUYANAISE

Voici quelques sites d’observation privilégiés pour découvrir la richesse de la faune guyanaise :

Les Marais de Kaw

> La Plage des Hattes

> L'embouchure du Sinnamary

Les Îles du Salut

Le Zoo de Guyane

Les sentiers de l'ONF

> Les layons des campements touristiques