Découvrez les mesures sanitaires pour lutter contre la COVID-19 en Guyane, lire l'article

X
French English Portuguese

Le Slow Tourisme, qu’est-ce que c’est ?

Qu'est-ce que le slow tourisme ?
30/08/2021

Dans le cadre de l’Appel à Projets Slow Tourisme de l’ADEME, un webinaire d’information se tiendra mardi 31 août 2021 (lien d'inscription au bas de l'article). Entre ressourcement et ralentissement, découvrez ici une tendance qui vise à s’inscrire durablement dans les pratiques touristiques et qui concerne de plus en plus de professionnels et de touristes.

Le recentrage des valeurs au coeur de la stratégie touristique

Selon Slow Tourisme Lab, la part de marché du tourisme responsable augmenterait de 20% tous les ans depuis 2017. Mais comment définir cette nouvelle tendance du secteur ?

Côté consommateurs, le slow tourisme est une réponse aux excès du tourisme de masse et vise les personnes qui souhaitent marquer une pause ressourçante dans leurs rythmes quotidiens. Les visiteurs seront invités à prendre le temps de s’immerger dans l’environnement qu’ils ont choisi de fréquenter, à en pleinement saisir toutes les dimensions et à vivre leur séjour de la manière la plus centrée et écologique possible. Le slow tourisme est une logique qui permet au touriste de profiter de son séjour en conscience et d’adapter celui-ci à son propre rythme de vie. Exit les circuits chronométrés à la minute, place à un tourisme libre et respectueux de la nature et du vivant.

Le Ministère de l’Economie propose une définition du slow tourisme selon les objectifs recherchés suivants :

  • Renouer avec ses origines en s’immergeant au cœur des territoires.
  • Pratiquer un tourisme écologique en réduisant l’impact de ses déplacements, en privilégiant les mobilités douces, non polluantes, en favorisant la biodiversité et le respect des patrimoines existants.
  • Permettre des rencontres et partager les modes de vie des populations locales.
  • Vivre une expérience riche des valeurs partagées, des activités pratiquées, des rencontres réalisées et des émotions ressenties.

Le slow tourisme pose ainsi la question des valeurs incarnées par les touristes, et pousse les dynamiques de développement à s’aligner avec celles-ci, proposant une réflexion nouvelle sur l’offre à développer.

Qui sont les professionnels du Slow Tourisme ?

Les entreprises pratiquant le slow tourisme ne se distinguent ni par leur taille ni par leur forme juridique. C’est plutôt une vision qui les rassemble, celle de répondre à la mutation des besoins des touristes et, de manière plus globale, aux enjeux économiques d’un monde qui ne cesse de se transformer.

Comme toute dynamique novatrice, pratiquer le slow tourisme peut sembler intimidant. C’est pourquoi l’Etat accompagne les structures désireuses de s’orienter vers cette tendance à l’aide de d’informations et de subventions. C’est dans ce cadre que l’agence de la Transition Ecologique a ouvert un Appel à Projets national s’adressant particulièrement au monde du tourisme et promouvant le slow tourisme, dans une volonté manifeste d’encourager les porteurs de projets à développer des initiatives touristiques respectueuses des humains et de la nature.

En Guyane, le Comité du Tourisme vous accompagne dans vos démarches.

Le slow tourisme a toute sa place dans le développement de l'offre touristique en Guyane. Vous êtes concerné par cette nouvelle tendance du tourisme ? Vous avez jusqu'au 1er octobre 2021 pour présenter un dossier et répondre à l’Appel à Projets de l'ADEME. Pour toutes les questions ou pour solliciter l'avis du Comité, contactez-nous ici.

Un webinaire d’information a lieu le 31 août à 9h (heure de Cayenne). Inscrivez-vous dès maintenant ici : https://ademe.zoom.us/webinar/register/WN_MyCnhsSfT_uTiNKiHcjEww

Ressources utiles :