French English Portuguese
video

Les personnages et costumes du carnaval guyanais

Bien que la tradition même du carnaval soit arrivée d’Europe, les personnages symbolisés par les costumes du carnaval de Guyane sont intimement liés à sa culture et son histoire.

L’héritage créole est prédominant et de nombreuses références sont faites à la période de l’esclavage, notamment avec le personnage du Neg’marron ou des Coupeurs de cannes.

Mais il s'agit surtout d’une période de liesse et de transgressions qu’incarne l’incontournable personnage du Touloulou.

 

LE ROI VAVAL

Le roi Vaval, un mannequin géant (bwa-bwa), est le roi du carnaval. Son costume est différent chaque année pour s’accorder avec le thème du carnaval.

Il symbolise à la fois la mémoire du temps de l’esclavage et des bagnes, les évènements douloureux de l’année écoulée et la fin de l’hiver.

Il est entièrement brûlé le dernier jour du carnaval, pour annoncer le renouveau du printemps (et effacer les excès du carnaval).

Il est accompagné de la reine du carnaval, une jolie jeune femme arborant un costume exubérant ayant pris des semaines à confectionner et que l’on élit le premier jour du carnaval.

 

LE BOBI

Le Bobi est un ours dont le costume est fait de toile de jute. Attaché à une corde, il est mené dans les rues par un dompteur.

La tradition veut que le Bobi exécute les ordres du dompteur et les demandes des spectateurs. S’il n’obtempère pas, il est fouetté.

Bien entendu, Bobi fait tout le contraire de ce qu’on lui demande, à la plus grande joie du public.

 

LES TOULOULOUS

Impossible d'évoquer le carnaval guyanais sans décrire son personnage le plus emblématique : le Touloulou. Ce sont les reines du carnaval !

Déguisées de la tête aux pieds pour être méconnaissables, elles défilent dans les rues et participent aux bals parés-masqués. Caricaturant la bourgeoise des 18 et 19e siècles, elles se permettent tout.

Ce sont elles qui invitent les hommes à danser et ceux-ci ne peuvent pas refuser !

LES COUPEURS DE CANNE

Les coupeurs de canne sont là pour rappeler l'histoire des esclaves qui coupaient la canne à sucre à la main. Ils défilent en bandes, torse et pieds nus, vêtus d'un pantalon en grosse toile et armés d'un sabre d'abattis.

Les coupeuses portent, quant à elles, une tunique bleue, un sabre d'abattis et une canne à sucre.

 

LES DJAB ROUJ (les diables rouges)

Les diables vêtus de rouge et de noir sortent dans les rues pendant le mardi gras.

Ils défient le Malin qui arbore une tête disproportionnée, tous les attributs diaboliques (queue, cornes, etc.) et un costume recouvert de miroirs.

La troupe infernale annonce la fin prochaine du roi Vaval. 

LES NÈG'MARRONS (noirs marrons)

C’est un personnage caractéristique de la Guyane.

Le Neg’marron incarne les esclaves fugitifs, que l’on appelle marrons.

Vêtu d'un simple pagne rouge, le Kalimbé, d’un bandeau rouge sur la tête et d’une graine de palmier awara dans la bouche, il circule en bande, le corps enduit d'huile et de suie.

Les Neg’marrons assurent le service d’ordre du carnaval de rues, alors attention à ceux qui bloquent leur passage, ils seront "huilés" !

 

LANMO (la mort)

Dans le monde entier, le Carnaval accompagne la sortie de l'hiver et, d’une certaine façon, le retour à la vie.

C’est pour cette raison qu’il y a toujours un personnage qui symbolise la mort.

En Guyane, ce personnage, c’est Lanmo. Il arbore soit un costume tout blanc qui rappelle un linceul, soit une combinaison noire avec un squelette dessiné dessus.

Il porte toujours une grande cape blanche qui lui sert à envelopper ceux qui auront l’audace de le provoquer.

 

LES SOUSSOURIS (chauve-souris)

Toutes de noir vêtues et munies de grandes ailes, les Soussouris, ces personnages maléfiques rappelant les vampires, poursuivent les spectateurs dans la rue pour les « piquer ».

Elles encadrent souvent les défilés des diables rouges et s’assurent ainsi que la voie est libre pour leur passage.

 

JÉ FARIN (jet de farine)

C'est certainement le personnage préféré des enfants.

Tout habillé de blanc, il porte une coiffe formée d'un long cornet multicolore parsemé d'étoiles.

La poche de son tablier est remplie de farine qu’il prend un malin plaisir à jeter sur ceux qui le narguent !

 

ZOMBI BARÉYO (zombies cernez-les)

Personnages issus des légendes créoles et vivant au pied des grands arbres fromagers, les Zombi baréyo sont les mauvais esprits de la forêt tropicale.

Ils sont vêtus d'une tunique blanche ceinturée d'une écharpe rouge et portent une cagoule blanche triangulaire en forme de tête de chat. Ils circulent en bandes parmi les spectateurs, qu'ils encerclent avec une corde en sifflant.

C'est l'opération Zombi Baréyo : Zombie cernez-les !